Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs
Bienvenue chez CENTURY 21 ADL Immobilier, Agence immobilière PONT ST MARTIN 44860

Les Français veulent acheter mais...

Publiée le 27/11/2018


Les Français peinent à trouver un logement.
Les Français peinent à trouver un logement.
Les Français peinent à trouver un logement. (©Philippe Huguen - AFP)

La 26ème édition de l'Observatoire du Moral Immobilier pointe du doigt la pénurie de logements en France. Il en résulte des prix jugés "pas réalistes".

(LaVieImmo.com) - La pénurie de logements pèse sur le marché immobilier, et la 26ème édition de l'Observatoire du Moral Immobilier s'en inquiète. "Depuis la création de l'étude il y a 8 ans, c'est la première fois que nous identifions un niveau d'acheteurs aussi élevés et un volume de vendeurs aussi bas". En effet, ce sondage* de Kantar TNS pour Logic Immo montre que 3,5 millions de Français disent avoir un projet d'achat immobilier sur un an alors que les vendeurs ne sont que 2 millions.

Un rapport de force tellement défavorable aux acheteurs qui ces derniers peinent à trouver des biens. Interrogés au sujet des principaux facteurs qui ont retardé le projet d'achat au cours des derniers mois, 76% des futurs acquéreurs évoquent l'absence de biens correspondant à leurs attentes, "soit une hausse de 6 points en un an", précise l'étude. Et les acheteurs ne sont pas très optimistes pour l'année prochaine. Interrogés sur les facteurs susceptibles de freiner leur projet dans les 6 prochains mois, 76% répondent l'absence de biens correspondants à leurs attentes.

Le bon moment pour acheter

Une pénurie de biens d'autant plus rageante que 68% des futurs acheteurs pensent que c'est le moment d'acheter. "Cette posture s’explique notamment par leur lucidité à l’égard des taux d’intérêt qu’ils jugent encore plus attractifs que l’année dernière. Ils sont en effet 80% à considérer que les taux sont attractifs en cette fin d’année 2018 soit 5 points de plus que l’année dernière à la même époque", peut-on lire dans l'étude.

Une raréfaction des biens à vendre qui n'est pas étrangère à la hausse des prix. Les Français les jugent encore plus irréalistes que l'an dernier. Le baromètre de négociation immobilière publié par Logic-Immo et JDN révèle que 59% des candidats à l'accession immobilière estiment que les prix pratiqués ne sont pas réalistes, soit une hausse de 4 points par rapport au mois dernier.

*L’Observatoire du Moral Immobilier de novembre 2018 a été réalisé auprès de 1305 personnes ayant un projet d’acquisition d’un logement d’ici à 1 an interrogées en octobre 2018. Les résultats ont été redressés à partir des

Notre actualité